mardi 5 mai 2009

Le mur des Réformateurs victime d’une nouvelle bravade

La statue de Jean Calvin placée au parc des Bastions sur le mur des Réformateurs a subi des déprédations dans la nuit du 1er mai. Celle-ci a été arrosée de quelques litres de peinture rouge framboise.

calvin_rouge

www.tdg.ch

Le conseiller administratif Rémy Pagani, responsable du Département des constructions, se plaint de cette « tradition genevoise ». La statue est souvent victime d’actes de vandalisme. « Régulièrement, des petits malins se croient intéressants. Mais ils pourraient s’y prendre autrement pour critiquer Calvin.»

Il y a deux ans, lors de la dernière déprédation, des inconnus avaient aussi utilisé de la peinture rouge. Pour prévenir ces attentats picturaux, la statue a été traitée avec un produit qui empêche aux couleurs de se fixer. Cela aide les équipes d’entretien lors du nettoyage.

La Ville de Genève a déposé une plainte. Rémy Pagani promet que si les coupables sont saisis, « ils iront nettoyer les tags ».

Lors des fêtes et réunions se déroulant aux Bastions, le vandalisme et les déprédations sont toujours au rendez-vous. Lors des botellons de cet été, par exemple, la Ville a payé le nettoyage et la remise en état du parc.

www.tdg.ch

Posté par ericablog à 17:25 - Permalien [#]